Les symptômes d’une hernie discale

symptômes d'une hernie discale
Aimer c'est partager ;-)!

Ce qui m’a poussée à écrire cette série d’articles, c’est cette douleur lombaire que j’ai ressentie un matin au réveil.

Très souvent ce n’est qu’une douleur qui pourra permettre au médecin de poser un diagnostic de hernie discale.

Si vous avez lu le premier article de la série ici, vous savez que l’on peut vivre avec une hernie discale sans jamais s’en rendre compte.

Ce n’est que lorsque la douleur apparaît que la hernie est révélée. A ce moment, le médecin vous prescrit des examens pour confirmer son diagnostic.

Quels sont les symptômes d’une hernie discale ?

symptômes de la hernie discaleLes symptômes seront différents d’une personne à l’autre. Ils seront également différents en fonction de l’endroit où se situe la hernie.

  • Vous avez mal au cou. Des fourmillements dans le bras. Des raideurs dans les épaules : il s’agit sans doute d’une hernie discale cervicale.
  • Vous avez mal dans le bas du dos. Vos nerfs spinaux sont comprimés. La douleur qui part du bas du dos s’étend de la fesse au pied en passant par l’arrière de la cuisse. C’est une sciatique. La douleur peut s’intensifier lorsque vous toussez, vous éternuez, vous vous penchez en avant.
  • Parfois, vous pouvez avoir une sensation de fourmillement, comme des picotements ou un engourdissement  dans les jambes.
  • En plus de la douleur, vous pouvez aussi souffrir d’une faiblesse musculaire au niveau des jambes à cause du pincement du nerf sciatique.
  • Perte de maîtrise au niveau de la vessie ou des intestins : ce qui peut provoquer des fuites urinaires ou fécales. Perte de sensibilité des organes génitaux.

Comment détecter une hernie discale ?

En aucun cas, une radio simple ne vous permettra de poser un diagnostic de hernie discale. Les seuls examens pouvant mettre la lumière sur cette pathologie sont :

  • les scanners
  • les IRM

Voici en vidéo la réponse apportée par le Professeur Charles Court, chirurgien orthopédiste, dans l’émission « Allo docteurs ».

Quels sont les différents traitements possible ?

Il est toujours préférable de se faire accompagner par un professionnel : ostéopathe, physiothérapeute ou kynésiologue. Ils sauront vous faire faire les exercices qui conviennent à votre état.

Ils vous indiqueront également ceux qui préviendront l’apparition ou le développement d’une hernie discale.

Lorsque vous êtes dans la phase de douleur aiguë, le repos est de mise. Mais pas trop longtemps pour ne pas atrophier et affaiblir les muscles de son dos. Une à deux journées alité, c’est largement suffisant.

Ensuite, il faudra se mettre en mouvement. En douceur. Avec des mouvements adaptés.

Durant cette phase de douleur aiguë, vous pouvez aussi appliquer de la glace au niveau de votre hernie.

Une fois que cette douleur ce sera estompée, vous pourrez appliquer de la chaleur ou prendre des bains chauds.

Lorsque vous êtes couché sur le dos, il faudra veiller à soulager le dos en plaçant un coussin dans le bas du dos. Vous pouvez aussi rajouter un oreiller sous les genoux. Mais surtout pas sous la tête, afin de maintenir l’alignement de la colonne vertébrale.

Pour lutter contre l’inflammation il vous faudra un traitement médical. Je pourrais vous suggérer le type de médicament à prendre pour soulager la douleur. Mais le mieux c’est encore d’aller voir votre médecin.

Au fil de mes recherches, je suis tombée sur la Méthode Wilvers qui permet de retonifier les 258 muscles qui aident à tonifier la colonne vertébrale.

Je vous parlerai plus en détail de cette méthode dans un prochain article.

Je vous invite à partager avec nous dans les commentaires, les solutions qui vous ont aidé à soulager votre hernie discale.

inscrivez-vous-et-recevez-gratuitement-les-conseils-de-la-fitnews

Un petit mot ?

commentaires

Aimer c'est partager ;-)!

Copyright 2014 – 2017 – Mademoiselle Fit – Tous droits réservés.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*