Hernie discale

hernie_discale
Aimer c'est partager ;-)!

Cette semaine, je me suis levée avec un mal terrible dans le bas du dos. Et là panique à bord !

Je me suis souvenue de cette collègue qui était restée alitée pendant une semaine parce qu’elle s’était bloqué le dos. Et depuis, elle est obligée de prendre régulièrement des anti-douleurs pour supporter son mal de dos.

Je n’avais pas envie d’en arriver là. Du coup j’ai interrogé mon ami Google.

Je suis tombée sur de nombreux témoignages dans les forums, de personnes qui semblaient décrire les mêmes symptômes que moi.

Je suis aussi tombée sur des articles plus pro qui traitaient du sujet. Bon, le langage employé était un peu technique parfois.

hernie-discaleJ’ai dû puiser dans ma mémoire pour me souvenir de mes cours de biologie au lycée et commencer à comprendre certains d’entre eux.

Mes recherches ont été tellement ardues par moment que j’ai décidé d’en faire une série d’articles. Histoire de mettre ces infos à la portée de la Madame X que je suis. Et de toutes les Madame X francophones.

Je ne souhaite pas prendre la place d’un médecin. Je ne veux pas vous prescrire une ordonnance virtuelle pour vous dire quoi faire lorsque vous avez telle ou telle douleur.

J’aimerais juste rendre accessible certaines informations qui peuvent vous aider à comprendre votre douleur. Car comprendre, c’est aussi moins stresser. Avoir moins peur.

Comme disait la Marie Curie : “Dans la vie, rien n’est à craindre, tout est à comprendre.”

Il faut dire aussi, qu’avec certains médecins, mieux vaut avoir révisé ses leçons avant d’aller les voir. Car parfois ils emploient un vocabulaire tellement technique qu’on a l’impression qu’ils parlent une autre langue.

Qu’est-ce qu’une hernie discale ?

C’est une excroissance ou petite bosse située au niveau d’un disque intervertébral.

hernie discale

Ce sont les disques intervertébraux, qui assurent la flexibilité de la colonne. Lorsqu’ils s’affaiblissent, s’assèchent ou se fissurent, le corps gélatineux qu’ils contiennent s’échappe pour former une bosse : c’est la naissance d’une hernie discale.

Celle-ci peut passer totalement inaperçue. Tout simplement parce qu’elle ne touche aucun nerf.

Lorsque la hernie devient douloureuse, c’est qu’elle comprime un nerf ou touche la moelle épinière.

Cela peut arriver à différents niveaux :

  • entre les lombaires L4 et L5 : c’est la fameuse sciatique. Cette sciatique va jusqu’au gros orteil.
  • entre L5 et le Sacrum (S1) : cela provoque une sciatique dont la douleur irradie jusqu’au petit doigt de pied.
  • entre les vertèbres cervicales C6 et C7 : ce qui provoque une névralgie cervicobrachiale
  • au niveau de la vertèbre lombaire L4 : ce qui provoque une cruralgie qui est une douleur au niveau de l’avant de la cuisse.

Qu’est-ce qui provoque une hernie discale ?

Plusieurs facteurs sont en cause :

  • l’âge pour commencer : eh oui, plus les années défilent plus notre corps s’affaiblit. Notre colonne vertébrale n’y échappe pas. Elle perd en élasticité, en tonicité. Certains constatent même un tassement ce qui entraîne une perte de quelques centimètres au niveau de la taille.
  • la génétique : si vous avez des membres de votre famille qui ont souffert de hernie discale, il y a des chances que vous en ayez hérité.
  • de mauvais gestes à répétition : si vous avez un emploi où vous êtes amenée à porter de lourdes charges par exemple.
  • le surpoids : la tension sur la colonne vertébrale peut être si forte qu’elle entraîne une hernie.
  • la grossesse : selon que vous portez un bébé de 2 kg ou un de 4 kg, votre colonne vertébrale ne sera pas sollicitée de la même manière.

Qui est concerné par la hernie discale ?

En général, ce sont les hommes les plus touchés. Et pour cause ? Ils sont plus nombreux à avoir une pratique sportive intense ou à avoir un travail physique.

Les personnes de grande taille sont également concernées car il y a plus de risque de torsion de la longue colonne vertébrale.

La moyenne d’âge des malades : entre 35 et 55 ans. Oui… à partir de 30 ans, nos cellules se régénèrent moins rapidement. Du coup, notre colonne vertébrale se fragilise. Et c’est la porte ouverte à tous les maux.

D’ailleurs, si vous trouvez la formule de l’éternelle jeunesse, merci de partager l’info dans les commentaires.

Vous voulez savoir si les symptômes dont vous souffrez correspondent à une hernie discale. Nous en parlerons dans l’article suivant de la série. Nous évoquerons également les différents traitements possibles.

inscrivez-vous-et-recevez-gratuitement-les-conseils-de-la-fitnews

Un petit mot ?

commentaires

Aimer c'est partager ;-)!

Copyright 2014 – 2017 – Mademoiselle Fit – Tous droits réservés.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*